Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MARC PAGES

Pour un nouveau démarrage

Albert SCHWEITZER : « Ma vie et ma pensée »

 

21 juin 2020, le jour le plus long et la fête de la musique

Sans doute un de ses ouvrages les plus précieux à lire sans préjugé. Albert Schweitzer considéra ce livre comme le plus important pour lui.

« Il m’a permis d’exposer mes pensées religieuses, philosophiques, esthétiques et à préparer la route à l’idée du respect de la vie qui peut nous amener à revenir à une civilisation aimée par l’idéal de l’humanisme. »

C’est dans l’Epilogue de l’ouvrage que l’on trouve les plus belles pensées d’Albert Schweitzer. Dans le contexte qu’est notre monde actuel qui n’a rien à envier à celui des années précédent la deuxième guerre mondiale, les citations que j’ai pu relever m’ont permis vraiment de prendre de la hauteur et de sortir de ces débats inaudibles et de ces contestations outrageuses. Ce qui suit a été écrit il y a plus de 90 ans.

« Deux expériences projettent leur ombre sur mon existence : la première est la contestation que le monde est inexplicablement mystérieux et plein de souffrance ;la seconde, le fait que je suis né à une époque de déclin spirituel de l’humanité. »

« L’homme est livré à l’esprit du temps affirme Albert Schweitzer. En réalité, l’homme moderne n’a plus aucune confiance en lui. Sous une attitude pleine d’assurance, il cache une inquiétude spirituelle. »

« L’acceptation d’une vérité autoritaire, même quand elle a en elle-même des vertus, ne barre pas le chemin au scepticisme. Accepter aveuglément une vérité sans jamais y réfléchir mine à l’avance la vie spirituelle. Aussi notre monde est pourri de mensonges. »

« Lorsque l’on me demande si je suis pessimiste ou optimiste, je réponds qu’en moi la connaissance est pessimiste, mais le vouloir et l’espoir sont optimistes. »

« Parce que j’ai confiance en la puissance de la vérité et de l’esprit, je crois à l’avenir de l’humanité. »

un

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article