Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MARC PAGES

Pour un nouveau démarrage

DES BOULES AUX COUCOUGNETTTES

66 jours avant Noël, la vile de Colmar installe dans les arbres du boulevard du Champ de Mars les boules de Noël. Cela me fout les boules à en perdre la boule. Du coup cela me fait penser à d’autres boules, plus petites et plus discrètes. « Les coucougnettes ».

En effet, quelle surprise, lorsque mon ami me présenta il y a quelques jours ce sympathique présent composé de petites confiseries en forme d’olive. Il s’agissait en l’occurrence d’une spécialité de Pau appelée « Coucougnettes ». Quel joli nom évocateur ! Quelle jolie intention ! quelle heureuse évocation !

Je ne puis m’empêcher d’approfondir mes connaissances sur ce produit peu commun.

 D’abord, son aspect visuel :

Puis ses origines, en référence au « Vert Galand » à savoir Henry IV originaire de Pau et ardent béarnais dans la conquête des femmes :

Enfin, je ne puis que vous recommander ce petit poème au goût savoureux comme celui de  ces fameuses coucougnettes :

Par Le Vert-Galant

 

Les femmes en ont parfois

Bien qu’elles n’en possèdent

Et toutes, je le crois,

N’ont guère besoin d’aide

Pour cueillir de leurs doigts

Ces deux choses précieuses !

Les hommes en ont bien deux

Pour qu’elles soient radieuses,

Préférant perdre cheveux

Plutôt que ces joyeuses,

Saluant de leurs vœux,

De folles gaudrioles !

Tintez, sautez, valsez

Petites roubignolles,

Câlinez, cajolez

Après la farandole,

Chouchoutez, caressez,

Vertueuses roupettes !

Du noble Vert-Galant,

Le symbole vous êtes,

Soyez à chaque instant,

Célèbres coucougnettes,

Aux lèvres des amants

Un délice d’amour !

 

(Poème béarnais)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article