Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un nouveau démarrage

SIX PRES DE VOUS ...

C’était, il y a six jours, dans une petite cité du Bas-Rhin, avant six heures du soir, six jeunes, sans doute en congés scolaires, battaient de leur semelle le pavé pour remonter de front la grande rue, en quête d’une occupation. Cela m'a donné l'idée d'expliciter mon chiffre préféré.

Barr.JPG
Barr (68)


C’est pour ne pas faire comme tout le monde. En dehors de ceux qui sont nuls car ils sont relégués au stade de zéro, il y a ceux qui ne rêvent que d’être seul, le premier et donc unique en son genre. Il y a tout ceux qui tournent autour du deux, le couple, le bi et le double. Il y a ensuite le trois, comme les adorateurs de la trinité, le trio imaginaire et la triplette de service. Avec le quatre, on progresse, on avance quatre par quatre, on est fidèle au carré pour se plier en quatre. . A cinq, on hésite, mais c’est un pas très mathématique qui permet de doser, d’échelonner et de ne pas tomber dans le partage en deux.
 
Enfin je m’arrêterai au chiffre six, car il m’est devenu un chiffre sympathique, pas mythique, encore moins mystique. Le six me plaît pour sa forme heureuse. Comme un  zéro avec un cheveu sur la tête. Le six fait penser à l’étoile à six branches, au jeu de dé, au chandelier, à l’Europe ( six lettres et qui a démarré avec si pays) à la France (six lettres et sa forme en hexagone), à l’Alsace ( six lettres)et à Colmar (six lettres). Il porte en lui sa trilogie si on le coupe en deux, il forme le rythme de notre horloge si on le multiplie par quatre ou par dix et celui de notre calendrier pour ses deux semestres dans l’année. Enfin, il a multiplié par au moins six notre pauvre franc, c'est pas le plus heureux. Cela va faire bientôt six ans. Le six est complice du neuf, l'un devient l'autre s'ils se renversent ou s'ils s'allongent! 

 Arrivé dans la catégorie des âges débutant par six, j'ai trouvé que je réagissais favorablement en présence des sixaines et des packs de six ainsi que pour tout autre multiple. Et puis, j’estime que notre expression corporelle et mentale s’appuie seulement sur les seuls cinq sens ( vue, ouïe, odorat, toucher et goût) mais il faut aussi tenir compte du sixième celui de l'anima, du coeur et donc de l’esprit. Le sixième sens c'est celui qui fait la synthèse des cinq autres. Et pour moi l'expression photographique moyennant quelques accompagnements sensoriels aide à atteindre la plénitude de la perception, voire de la vision. J’ai donc retenu le chiffre de six comme le fil conducteur de mon PROJET pour rythmer mes séries de PHOTOS moyennant les six THEMES qui en forment la trame ( voir 31 octobre).

Puisse ce chiffre 6 faire que je sois "SIX PRES DE VOUS".
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article