Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un nouveau démarrage

LES DEFILES DE CARNAVAL ENVAHISSENT LES VILLES

En Allemagne on peut découvrir une fois par an et pendant une semaine,  les défilés carnavalesques qui déferlent dans les villes. En France on s’habitue toute l’année aux manifestations qui envahissent les centres villes. Dans le premier cas, nos voisins allemands ont trouvé à canaliser les phénomènes de foules avec un maximum d’amusement en s’appuyant sur des coutumes ancestrales. Costumes et masques caractérisent l’attachement d’une ville à telle ou telle figure légendaire. Dans le deuxième cas,  j’en ferai mon billet d’humeur de fin de semaine (10 fev).


undefined
Triberg (AL) Forêt Noire, le défilé des sorcières


undefined
Triberg (AL) 


undefined
Triberg (AL) 


undefined
Triberg (Al) Les diables rouges locaux et leurs grelots


undefined
Elsach (AL) Les coiffures et leurs coquilles d'escargots



undefined
Elsach (AL) La troupe locale


Suite le 7 fev ( thème : beauté), 8 fev ( thème : social) et 9 fev ( thème : humour)
Et joyeux carnaval.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bohnita 06/02/2008 22:55

Superbes photos ! Je retrouve l'ambiance du carnaval allemand que j'ai vécu il y a quelques années en assistant à celui de Villingen-Schweningen. J'aime beaucoup les fous d'Elzach et leurs coiffes de coquilles d'escargots pomponnés aux couleurs typiques de la Forêt-Noire. Ce dernier samedi, je discutais avec un copain natif de cette cité (et résidant dans mon village aujourd'hui) qui me disait justement qu'il avait déjà porté ce costume... Je me réjouis déjà de voir ce que tu nous a concocté pour demain !Merci Marc, bise à toi,         Sylvia

PAPOU 07/02/2008 20:45

Bonjour Sylvia. Toujours la bonne réponse, agréable, adaptée et bien ciselée. Finalement tes commentaires sont de parfaits compléments à mes présentations journalières. On va pouvoir bientôt raconter l'histoire de nos points communs. ( avec la difficulté que la publication des commentaires sur le Blog nécéssite quelques réserves) Je te dis à demain. Merci mille fois et à +. Marc