Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MARC PAGES

Pour un nouveau démarrage

APRES LA NUIT, ON PREND LE GRAND AIR

Je reviens sur mes innombrables fenêtres. En voici une série qui fera partie bientôt du patrimoine social. Dépêchons nous d’observer  à la campagne les dernières demeures où se pratique encore le déploiement de la literie sur les fenêtres grandes ouvertes. Ce  geste de simple hygiène est un des rares privilèges des gens de la campagne, s’ils disposent  encore de l’espace et  du temps pour faire prendre l’air à leurs couettes, draps, couvertures et  oreillers. Quel bonheur pour eux, le soir de s’endormir dans une literie qui sent bon le frais et les senteurs de la nature.


undefined
Helfrantzkirch (68)


undefined
Barr (67)


undefined
Echery (68)


undefined
Heiligenstein (67)


undefined
Wintzenheim (68)



undefined
Walbach (68)
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bohnita 17/02/2008 22:42

Nous dormirons bien cette nuit : la couette a passé un long moment sur le rebord de la fenêtre aujourd'hui.C'est un beau regard que tu as eu là une fois de plus. Ah tes fenêtres... qu'est-ce que j'aime !A bientôt Marc, avec mon amitié,      Sylvia

PAPOU 18/02/2008 18:48

Je reviendrai souvent sur les fenêtres qui sont pour moi révélatrices de la condition humaine. Tout un programme. Amicalement, Marc

Philippe 15/02/2008 12:59

C'est bien vrai que c'est agréable de dormir dans des draps bien aérés au soleil. Mais heureusement que la "soupline fraicheur lavande" a été inventée pour que même les citadins qui n'ont pas la possibilité d'aérer leurs draps aient un ersatz de printemps dans leurs lits. Bonne journée. Et bravo pour toutes ces séries originales de photos. Philippe 

PAPOU 15/02/2008 19:14

Merci de gouter à mes fenêtres. Bien des choses pour tes belles balades. Marc