Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un nouveau démarrage

CES BEAUX SAPINS QUE L'ON ABAT DEUX FOIS;

Quel est l’intérêt pour les colmariens de voir se transformer la place Rapp en forêt vosgienne. Je suis certain que la majorité de nos concitoyens préfèrent gambader toute l’année à quelques kilomètres de là, sous  les sapins des Vosges. Quel intérêt pour les visiteurs des marchés de Noël de voir en pleine ville une forêt de sapins semi artificielle qui ne se couvre même pas de neige. Quel intérêt finalement  de faire venir de Tchéquie ou d’ailleurs des quantités de sapins  qu’il faut installer avec  des moyens colossaux pendant un mois, pour survivre pendant deux mois et disparaître sous les coups des tronçonneuses et des pelles mécaniques en moins de dix jours. Pitié pour ces quelques cinquante sapins que l’on a abattus deux fois.


undefined
Décembre 2007, derrière la ligne des sapins, la collégiale.



undefined
Février 2008, la débacle.



undefined
Le général Rapp en est témoin.



undefined
Encore la présence du général.



undefined
Tout retournera en poussière.



undefined
Le Général pointe son doigt
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bohnita 23/02/2008 21:29

J'avais lu ce sujet dans le journal hier. Manquaient que tes photos pour l'illuster. C'ets fait ! Alors tant pis pour les sapins : c'est le général vu chez toi qui, une fois de plus, me fait sourire... !Bon dimanche Marc !   

PAPOU 24/02/2008 09:43

Pas vu l'article! Saches cependant, Sylvia, que le général indique la bonne direction et cela ma fait aussi sourire. amicalement. Marc