Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MARC PAGES

Pour un nouveau démarrage

DES PORTES QUI FRAPPENT.

Entrer dans ce village, les portes vous sont grandes ouvertes. Même si celles des grandes demeures restent fermées, on est frappé par la beauté et la variété des portes cochères. Inutile à cette heure de la journée de frapper à la porte; rester devant et admirer. Ainsi se découvre cette cité agricole si reposante, qui en fin de journée  retrouve tous ses habitants en quête d'un repos mérité.  C'est alors que se referment les grandes portes et que s'ouvrent celles de la nuit. C'était un après midi de janvier dans le vieux centre de Sundhoffen.


undefined



undefined



undefined



undefined



undefined



undefined


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bohnita 02/03/2008 00:00

Je prends beaucoup de plaisir à regarder ces images de ces portes cochères qui attirent mon regard à chacun de mes passages dans Sundhoffen. En les voyant, je trouve même que ce village a un air de ressemblance aux villages du vignoble. Tu as fait là un reportage qui me ravie une fois de plus ! Merci Marc. Je te souhaite un beau et bon dimanche. A bientôt !    Sylvia