Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour un nouveau démarrage

"DESIRS DE RIRE" A DEUX

Empruntant le titre du jour « désirs de rire » à Dominique Dhombre ( « Le Monde »du 19/1), voici ma contribution en images.

Cette campagne électorale qui va s’ouvrir et qui va supplanter notre réalité quotidienne va une fois de plus être le théâtre de la logomachie et du verbiage à tout vent.

En réalité deux grands clans vont dominer les petits compétiteurs bien ridicules dans leur manière de pouvoir dominer la scène, mais si prêts des vérités que l’on partage et que l’on comprend.

 

C’est pourquoi, l’illustration de mon propos se fera en six images, sous la forme d’un « pas de deux »  pour mieux en saisir le fond et ne pas rester au niveau des concepts à « la mors moi le nœud » si chers à nos deux favoris des sondages et rabatteurs d’oreilles.

 

Toute cette campagne sera l’expression d’un face à face comique à la « tiens mois par la barbichette ». Campagne à l’image d’une grande aire de jeux d’enfants…

          Rimbachzell (68)

 
Il faudra faire beaucoup attention à la façon dont les candidats vont se lancer des peaux de bananes pour mieux s’abattre. Les paroles, les invectives, les slogans à l’emporte pièce, les petites phrases, les calembours grossiers, autant de joutes oratoires qui évitent de parler de l’essentiel.

          Linthal (68)

 

Chaque déclaration, chaque interview, chaque discours donneront cours à des «  brèves de comptoirs »,  à « la politique de bar » C’est la ronde des bêtisiers et des « blagues de bistrots ». Le concours politico comique est lancé.

          Paris 10°

 

Et lorsque la parole dérape et que la pensée glisse sur les mauvaises pentes, il faut s’attendre à des « bruits de chiottes ». Les boules puantes vont voler en éclats. Les odeurs de m…. les effluves de tripots, les relents de vengeance, fuseront de toutes parts. Le discours pourra parfois émettre une haleine lourde à supporter.

          Colmar (68)

 
Chaque candidat se mettra « au parfum » de la campagne, pour mieux occuper le terrain, les médias visuels, les journaux. Les deux clans lanceront des fleurs, des louages en direction du corps électorale  Tracts, affiches, publicités, opuscules des candidats, à peine lus, termineront leur course électorale dans les poubelles.

          Fraize (88)

 

Et si tout cela conduit à des réactions incendiaires, à des départs de feux impromptus et mystérieux, alors il faudra employer « les lances à eaux » pour éteindre ces débordements.

« Allumez le feux » NON, éteindre la politique politicienne,OUI.

          Barr (67)

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article