Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MARC PAGES

Pour un nouveau démarrage

BILLET D'HUMEUR, CLICHE TAGUEUR

Mais où est passée l’Europe ?

Pas un candidat ne base sa campagne sur le thème central de l’Europe.
L’avenir de la France est avec et d ans l’Europe.
Co- fondatrice d’un projet politique exceptionnel, la France laisse l’Allemagne se débattre dans son souci de redonner de l’espoir à la réalisation de l’Europe.

Je suis triste par la tournure que prend la campagne électorale qui fait la part belle aux deux leaders qu’il faut craindre à tout prix en terme de future gouvernance.
Ni Ségo, ni Sarko, telles est ma conviction de ce jour.

J’attends les vrais sujets de fond et non pas des réponses à des intérêts particuliers, communautaristes, corporatifs, sectoriels. ( le nombre de radars, le remboursement du sparadrap, le prix de la baguette, le remplacement gratuit de la molaire et que sais-je encore….)

Les sujets qui relèvent d’un débat de futur Président, ce ne sont pas les diatribes, telles des brèves de comptoir ou les réponses de café de commerce encore moins les sujets d’assistance sociale à la petite semaine. Le débat démocratique ne se résume pas au vent des micro trottoir, ni à la froideur de l’amphi composé d’un échantillon Sofres, ni à la chaleur de l’audimat et ni à la pluie des sondages.

Le vrai sujet de fond touche à l’avenir de l’Europe et la place de la France dans ce périmètre. Un peu de courage Mesdames  et Messieurs les candidats. (Il faut savoir convaincre les euro sceptiques français qui ne voit que midi à leur porte et ne pas jouer les Cassandre et les Chimène).

L’autre sujet capital est la politique environnementale et le développement durable. Il faut penser à après demain et à l’avenir de nos enfants et non à défendre nos intérêts d’aujourd’hui et surtout nos avantages acquis.

Le troisième sujet est de combler le retard flagrant d’une politique sociale à deux vitesses qui accroît les avantages des riches au détriment des pauvres.

Enfin, merci au futur Président d’inscrire dans son programme avec effet immédiat la réforme des Universités et la compétitivité de la Recherche.

J’attends les candidats sur l’Europe et sur les autres sujets fondamentaux.
Comme vous pouvez le constater, ce que j’exprime, n’a rien d’extraordinaire… Mais cela fait du bien de le clamer.
Je tenais à exprimer aujourd’hui mon opinion la plus ordinaire sous forme de « billet d’humeur » accompagné du « cliché tagueur »   .

             Paris 13°

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article